Master Class PRODUCTION and MONETISATION DE CONTENU SPORTIF Mai 31, 2017 -14:00, Sofitel

Gnama Baddy DEGA


Producteur délégué - Skyprod

Directeur Sytek Gwadloup


A 43 ans, il fait partie de cette nouvelle génération de producteursfrancophones pour qui les images sont comme la musique: des oeuvres qui circulent. Partout.
Baddy démarre dans la production après avoir fait ses classes dans la location de matériel et la captation d’événements.
Avec Skyprod créée en 2006, il produit un premier magazine télé pour les Antilles françaises, puis bascule directement dans la fiction, avec des courts métrages qui reçoivent des prix un peu partout. Et puis en 2011 c’est l’effet “Domino”. Avec cette série TV humoristique de 120 épisodes de 2,30 mn basée sur les différences culturelles au sein d’un couple mixte (un couple “domino”’ comme on dit aux Antilles), Skyprod cartonne. Diffusé au départ chaque soir à 20h sur Guadeloupe 1ère en 2011, ce format court vacirculer ensuite un peu partout et notamment sur les nouveaux médias (internet, téléphonie mobile, mais aussi Air Caraïbes, France télévision, France Outremer, TV5 Afrique, ...).  Sous-titré en Anglais, “Domino” peut être vendu internationalement.
Baddy se définit comme un producteur “transversal”.
Sa dernière grosse co-production s’appelle “Villa Karayib”, une série télé de 70 épisodes de 3,30 mn, coproduite avec CANAL+ Caraïbes. “Parmi les actrices principales, il y a une guyanaise, une antillaise, une parisienne, une ivoirienne, une Ougandaise. Je suis pour cet échange culturel dans les productions.
Cependant, Skyprod est aujourd’hui capable d’assurer la production exécutive de gros projets, comme la série britannique “Death in Paradise” (une co-production Red Planet et BBC), l’histoire d’un détective qui mène une enquêtes sur un meurtre qui a eu lieu dans une île paradisiaque des Caraïbes. Le tournage a duré six mois et quatre saisons ont déjà été diffusées en prime time sur la BBC et 200 chaînes dans le monde. !
Prochaine étape? Des projets “mixtes”, certains qu’il veut produire avec la Côte d’Ivoire prioritairement, mais également un projet en cours avec un Français installé à Los Angeles.

 

 

Gnama Baddy Dega